• L'intersyndicale des sage-femmes appelle à la manifestation.

    L'ASAAD relaie l'information de l'intersyndicale pour une grève et une manifestation et s'associe plus particulièrement à la revendication d'une offre en matière de périnatalité à visage et à taille humaine, notamment par le dispositif "une femme/une sage-femme".

    12 mai 2011 : Appel à la GREVE par l'intersyndicale et à une MANIFESTATION NATIONALE à PARIS (UFMICT-CGT- SUD santé- ONSSF- UNSSF- Collège des SF- ANSFEF- CASSF- ANESF- SF formation- CIANE)

    APPEL A LA GREVE
    ET A UNE MANIFESTATION NATIONALE
    DES SAGES-FEMMES A PARIS
    Avec le soutien des USAGERS
    LE 12 MAI 2011à 11h

    * Pour une réorganisation de la périnatalité en France avec la sage-femme au cœur du dispositif
    * Pour une revalorisation des actes et une revalorisation des salaires
    * Pour la révision du statut des sages-femmes de la Fonction Publique Hospitalière
    * Pour l’universitarisation des études et l’obtention d’un Master . Pour l’uniformisation du cursus de formation sur le territoire.

    Pour diversifier l’offre de soins
    Et respecter le libre choix des parents
    Pour réorganiser la périnatalité en France
    En replaçant la sage-femme
    Au coeur du dispositif
    « Une femme /une sage-femme »

    Création d’une filière sage-femme
    pour les femmes et les couples qui souhaitent
    accéder à une offre de suivi physiologique dans les maternités de
    proximité, dans des espaces « nature » au sein des niveaux 3 et
    par la création de maisons de naissance

    * Autonomie de la formation initiale des sages-femmes
    * dans l’Université Évolution du statut des sages-femmes fonctionnaires
    * Revalorisation des salaires dans le public et le privé
    * Revalorisation des cotations des actes « sage-femme »

    Départ Maternité de Port Royal- Arrivée Rue de Grenelle. Pique-nique sur place. AG de fin de manif à 16h

  • Une autre sage-femme en danger, et avec elle, l'AAD en France !!

    Appel au don

    Elle nous soutient, soutenons-la !

    Depuis 6 années, Elisabeth Lathuille, sage-femme libérale en Haute-Savoie, permet aux femmes qui le souhaitent de vivre un suivi de grossesse différent. Par son engagement professionnel et son implication personnelle considérables, elle accompagne les familles avec humanité, sans compter ses heures ni l’énergie déployée, depuis la conception jusqu’aux visites post-natales.

    Cette liberté de choix du lieu et de l’accompagnement de la naissance offerte aux futurs parents est aujourd’hui remise en cause par deux actions. La Sécurité sociale, en dépit de la déjà faible rémunération de la profession, lui demande le remboursement des visites post-natales effectuées à domicile (8000€). Et, de son côté, le Conseil national de l’ordre des sages-femmes lui a intenté un procès notamment pour défaut d’assurance dans le cadre de la pratique des accouchements à domicile (800€ de frais d’avocat + 70€ pour les frais de justice)

    Vous trouverez les conclusions du jugement et les remerciements d’Elisabeth Lathuille ICI

    Pour rappel, à l’heure actuelle, aucune assurance française n’accepte de couvrir à des prix décents les accouchements à domicile encadrés par des sages-femmes (lorsque la possibilité existe, plus de 15 000 euros annuels sont demandés). Or, cette pratique répond à la demande d’un nombre croissant de familles.

    Parce qu’ils considèrent qu’Elisabeth Lathuille n’a pas à porter seule le poids financier d’une défense qui profitera à toutes les femmes désirant accoucher autrement ; parce qu’ils considèrent que la liberté de choix du lieu et de l’accompagnement de la naissance doit s’exercer dans la plus grande sécurité possible, des parents ont créé une association afin de récolter des fonds.

    Ceux-ci sont destinés à couvrir l’ensemble des frais engagés par Elisabeth Lathuille à l’occasion de sa défense, à payer des sommes qui lui sont et qui pourraient être réclamées.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez adresser vos dons à AAD² 21 chemin du Pralet 74210 DOUSSARD par chèque, en espèces, par virement bancaire (àRIB : 20041 01017 0909493M028 17 àIBAN : FR71 2004 1010 1709 0949 3M02 817) et permettre ainsi de faire avancer la question du libre choix de naissance en France.

    Si le montant des dons excède les besoins un remboursement sera possible sur demande préalable et l’excédent sera utilisé pour soutenir d’autre association en lien avec la naissance.

    Merci à vous pour votre soutien.

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Google du collectif de parents

    Pour un libre choix de naissance 74

    http://groups.google.com/group/pour-un-libre-choix-de-naissance?hl=fr

  • L'ASAAD : toujours là !

    L'ASAAD a en projet la création d'un site internet. Pour le moment nous réfléchissons à son architecture et à son contenu sans avoir réellement le temps d'y travailler. Mais nous espérons toujours pouvoir dégager du temps pour cela ce printemps. Lorsque nous aurons avancé, nous ferons appel à l'aide de tous ceux qui veulent s'y investir pour nous aider à y faire paraître un contenu intéressant et cohérent. Alors vous pouvez d'ores et déjà vous faire connaiutre en écrivant à soutienfrancoiseservent[arobase]hotmail.fr si cela vous intéresse de mettre la main à la pâte.
    A très bientôt.
    L'ASAAD

  • Soirée de soutien à l'ASAAD

    Soirée de Soutien
    Samedi 13 Mars 19H
    Chez Anne Bataï à Cazilhac

    Soutien à l’association ASAAD qui organise des actions en faveur de l’accouchement respecté, du libre choix du lieu de naissance, de l’accouchement à domicile, de l’ouverture de maisons de naissance.

    1ère partie : apéro et film
    « Le ventre de la Terre »

    2e partie : Repas + 2 films
    « Regarde, elle a les yeux grands ouverts »
    et « A fleur de peau »

    Programme détaillé :
    19h : Apéro, conso à 1€ et 2€
    Film :  « Le Ventre de la Terre »
    Anne Bataï
    35 minutes
    Seyni Camara, potière de Bignona, n’a jamais quitté sa Casamance natale. Ses oeuvres, ici sur le thème de la fécondité, inspirées par son histoire et par ses songes, ont pourtant fait le tour du monde.

    20H: Repas chaud, 7€
    + Films
    « regarde elle a les yeux grand ouvert »
    1980 - Yann Le Masson
    90 minutes
    Ce documentaire relate l’expérience vécue par des femmes du MLAC (association fondée en 1973 pour défendre le droit à l’avortement et la contraception), inculpées et jugées pour avoir pratiqué des avortements. Leur lutte consistait non seulement à pratiquer des avortements mais également des accouchements à domicile.
    « A fleur de peau »
    40 min
    Ce documentaire fait le parallèle entre deux prises en charge des grands prématurés. L’occasion de découvrir les bienfaits de la méthode kangourou développée en Colombie et de s’interroger sur la prise en charge des prématurés en France.

    A Cazilhac, 234, chemin des magnaneries. Parking de l’autre coté du pont piétonnier de la clinique.

    Renseignements et réservations : 04 67 83 07 86 ou 04 67 81 54 17

  • Pétition et dons en faveur d'une sage femme pratiquant l'AAD

    L'ASAAD relaie cette info :

    Naître au Monde
    Ce qui bouge autour de la naissance, billets d'humeurs, infos, news...

    dimanche 10 janvier 2010

    Défense d'une sage-femme libérale pratiquant des accouchements à domicile
    Pour signer la pétition c'est ici :
    http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=bb6e00eda245749b0366d0f27c051db6

    Auteur : comité de soutien de Marie-Line Pérarnaud
    13 rue de Rouen
    64140 BILLERE
    comitedesoutien.perarnaudml@voila.fr
    06 32 76 18 76
    http://comitedesoutienperarnaudml.jimdo.com/
    Groupe de parents et professionnels ayant recours aux compétences de Marie-Line

    A l'attention de : Conseil National de l'Ordre des Sages-Femmes

    Marie-Line PERARNAUD est sage-femme libérale. Elle pratique l’accouchement à domicile depuis 1993. Suite à la naissance d’un bébé mort-né en 1999, une procédure en correctionnelle menée par le Tribunal de Grande Instance de Bayonne s’est conclue en 2002 par une relaxe au pénal.

    En 2004, la famille a déposé plainte devant le Conseil de l’Ordre Départemental des Sages-femmes. La plainte a été reçue et l’audience devant le Conseil Régional, conseil disciplinaire, s’est tenue le 17 septembre 2009. Le Conseil Régional a prononcé la radiation de Marie-Line PERARNAUD aux motifs suivants :

    1) l’auscultation à l’oreille (stéthoscope obstétrical) des bruits du cœur du bébé n’a pas été constante et réalisée après chaque contraction ; alors qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de recommandation sur la surveillance du travail et de l’accouchement à bas risque en France (analyse pratique du RCF « Rythme Cardiaque Fœtal » Susan Gauge, Christine Henderson Edition Elsevier Masson Mai 2007) ;

    2) d’avoir laissé le libre choix aux parents quant au transfert à l’hôpital pour avoir un enregistrement des bruits du cœur ; alors que la loi de 2002 relative aux droits des usagers du système de santé précise :
    « aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment » ;

    3) de ne pas répondre à l’obligation d’assurance ; alors qu’au moment des faits Marie-Line
    PERARNAUD était assurée ;

    Le comité de soutien s’indigne de cette condamnation et se joint à l’avocate, responsable du dossier, pour les motifs d’appel suivant:

    - la composition de la chambre disciplinaire ne répond pas aux exigences de l’article 6 de la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme par absence dans ce conseil, de sages-femmes libérales pratiquant des accouchements à domicile ;

    - la radiation prononcée est une sanction disciplinaire majeure qui contredit la relaxe pénale. Or, le conseil de l’ordre des sages-femmes ne peut avancer un verdict plus pénalisant que celui déjà donné au pénal.

    Sur la demande de son avocate, le comité de soutien de Marie-Line Pérarnaud, vous sollicite très personnellement pour signer cette pétition en faveur de son entière réhabilitation. Il vous remercie par avance de vos signatures et de vos dons destinés à régler les honoraires de l’avocate et les frais annexes. Conserver à Marie-Line son droit d’exercice offrira aux futurs parents la possibilité de bénéficier de sa compétence et de son expérience exceptionnelle de sage-femme à domicile.

    Lien vers le texte : http://comitedesoutienperarnaudml.jimdo.com

    Envoyez vos dons au comité de soutien à l'adresse ci-dessus ou à l'ASAAD - Pratcoustals - 30120 Arphy, qui fera suivre.

  • L'ASAAD en 2010

    Depuis sa création en 2007 l'ASAAD (association de soutien à l'accouchement à domicile) a organisé plusieurs actions: le soutien finançier de Françoise Servent, par le biais de récoltes de fond; La Semaine Mondiale pour l'Accouchement Respecté (SMAR) en 2008 et 2009 à Ganges, et les journées de l'Accouchement à Domicile en juin 2009 à Ganges également.

    Pour pouvoir poursuivre ses actions d'informations et de soutien, l'association fait appel à vos dons.

    Nous préparons d'ores et déjà la SMAR 2010, le programme sera bientot en ligne.

    Si vous souhaitez soutenir nos actions, merci d'envoyer vos dons à:

    ASAAD
    Pratcoustals
    30120 ARPHY

    Pour adhérer, envoyer vos nom prénom, adresse postale, mail et téléphone sur papier libre à la même adresse. Le montant de l'adhésion est de 5 euros; 10 euros pour une personne morale.

    Merci à tous et meilleurs voeux.

    L'ASAAD

  • Ne pas se tromper de Françoise

    Bonjour,
    le dernier commentaire en réponse à l'article "ça y est, un message de Françoise" a été effacé du blog car l'auteure s'est trompé de Françoise. Françoise Servent n'était pas à éveil et action le 21 mai dernier, elle ne se sent pas comme une "bête traquée". Je vous rappelle qu'elle a bénéficié d'un non lieu en décembre dernier, son affaire est classée.
    Nous sommes néanmoins sensible à ce qui se passe pour l'autre Françoise, dont nous connaissons l'histoire par des ouïe dires puisque nous ne l'avons jamais rencontrée.
    Merci.
    l'ASAAD

  • LES 1ères JOURNEES DE l'ACCOUCHEMENT A DOMICILE

    LES 20 et 21 juin 2009 à GANGES à 1 h au nord de Montpellier
    POUR OBTENIR TOUTES LES INFORMATIONS
    - programme (tables d'études, projections, débats, tentes rouges...) -
    - tarifs -
    - plan d'accès -
    - hébergements et nourriture -
    etc...

    APPELER LE 04 67 81 54 17 en nous laissant vos nom, prénom, adresse mail, un numéro de téléphone et nous vous enverrons le programme par mail.
    A bientôt !

  • PETITION par l l'Organisation Nationale des Syndicats de Sages- Femmes

    Copier et coller ce lien dans votre barre d'adresse.

    http://zigszags.free.fr/mobilisationdessagesfemmes/petition.php

    CA BOUGE !!... du côté des syndicats !!

    Vous aurez besoin un jour de l'une de nous (si ce n'est déjà fait). Notre statut médical (et non para-médical comme les infirmières, kiné...) n'est pas reconnu. Le ministère et la sécu nous octroient de + en + de responsabilités auparavant sous la responsabilité d'un gynécologue ce qui est rentable bien sur car moins onéreux, car une sage-femme ne coûte pas cher... Mais la responsabilité de nos actes devant les tribunaux est entière. Nous assurons seules le suivi de grossesse, l'accouchement, l'accueil du nouveau-né (même quand celui-ci ne va pas bien), les suites de couches... Notre responsabilité est immense surtout quand on considère l'importance qu'un accouchement se passe bien tant pour la mère que pour l'enfant. Car les sages-femmes sont les garantes d'un accouchement le plus naturel possible. Sans elles, les accouchements seraient principalement à base de forceps, ventouse, épisiotomie, césarienne...Avec les conséquences médicales qui ne sont pas anodines pour l'enfant et la mère. Est-ce ce que nous voulons pour nous-même, nos femmes, nos filles..? Aujourd'hui, le gouvernement veut augmenter encore nos actes pour pallier à la pénurie des gynécologues obstétriciens mais ne veut rien nous concéder en retour. Nous ne sommes considérés que comme bac+2 alors que nous effectuons 5 ans d'études supérieures, ce qui nous bloque l'accès à un cursus universitaire en cas de reconversion. Le salaire va avec évidemment, nous sommes payées comme les infirmières (3 ans d'études) qui n'ont pas la même responsabilité car sous la gouverne d'un médecin, alors que nous travaillons seules, avec les risques pénaux qui vont avec.... Nos conditions de travail sont épuisantes et mal reconnues : alternance jour-nuit, 12h de travail par garde (sans compter les heures sup non payées car l'hôpital public est en déficit), notre prime de nuit est de 1,07 euros par heure et seulement de 21h à 6h du matin , soit même pas 10 euros sup par nuit, sans compter le travail de dimanche et de jour férié (je ne vous parle pas du jeudi de l'ascension dont tout le monde se fiche mais plutôt de Noël et jour de l'an à 5,83 euros de l'heure soit 70 euros pour ne pas passer Noël en famille) Bref, LES SAGES-FEMMES SE MOBILISENT ACTUELLEMENT ET NOUS AVONS BESOIN DU SOUTIEN DE TOUS CEUX QUI, UN JOUR, ONT EU OU AURONT AFFAIRE A NOUS, car si nous ne faisons rien cette profession déjà méconnue, disparaîtra car n'attirera plus personne. C'est pourquoi je vous demande de SIGNER LA PETITION afin de nous soutenir.

    *Merci de transférer ce message à toutes les personnes susceptibles de nous soutenir : collègues, amis, famille...*

    *PETITION DE SOUTIEN AUX SAGES-FEMMES*

    *ATTENTION, SAGES-FEMMES EN DANGER !!!*

    5 années d'études après le bac qui ne sont toujours pas reconnues
    - Sans Sage-femme, finis l'accompagnement et la bonne prise en charge de la naissance en douceur -

    Nous avons besoin de votre soutien !
    Signez, pour nous aider, la pétition qui sera adressée au Ministère de la Santé et à l'Assemblée Nationale pour la reconnaissance de notre profession médicale

    *Je signe*
    Copiez collez cette adresse dans la barre d'adresse de votre navigateur: http://zigszags.free.fr/mobilisationdessagesfemmes/

  • Séminaire avec Frédérick leboyer

    Naissance – Son – Mouvement
    Séminaire avec Frédérick LEBOYER

    4 – 5 Avril 2009
    dans la Drôme

    Programme :
    ☼ Pratique : Mouvements issus des arts martiaux chinois et
    chants karnatiques (musique classique de l’Inde du sud)
    ☼ Débats, questions / réponses
    ☼ Projection du film « Le Sacre de la Naissance »

    Prix de l’enseignement : 150 Euros
    Hébergement possible sur place
    Lieu : Centre de Charousse , 26400 Gigors
    charousse@sye-gervanne.com tel. 04 75 25 49 18

    Ce séminaire est ouvert à toutes et à tous.

    Info et inscriptions : Sybille Berresheim
    Tel. 04 75 76 42 95
    Email : sybilleb26@free.fr

    Biographie

    Frédérick LEBOYER né à Paris le 1er Novembre 1918.
    Fait ses études à Paris : baccalauréat de Philosophie et, ensuite études de Médecine.
    Successivement : Externe des Hôpitaux de Paris, puis Interne des Hôpitaux de Paris et, enfin Chef de Clinique Chirurgicale et Chef de Clinique Obstétricale à la Faculté de Paris.
    Exerce en sa propre Clinique privée à partir de 1955.
    En 1973, après la parution de son livre « Pour une Naissance sans Violence », cesse d’exercer la chirurgie et surtout l’obstétrique, ayant compris que l’accouchement « appartient aux femmes » et que les gynécologues-accoucheurs ont tous tendance à « voler à la femme son accouchement » sous prétexte que c’est dangereux » et qu’eux sont capables d’accoucher à la place des femmes, et bien mieux qu’elles.
    Ayant donc quitté la médecine, il se consacre à la carrière d’écrivain, de photographe et nous donne trois films qui sont devenus des classiques : Naissance, Shantala et Le Sacre de la Naissance, publiés en DVD et très largement diffusés.

Footer:

Le contenu de ce site wed appartient à une personne privée, blog.fr n'est pas responsable du contenu de ce site.